Le canevas

lignes accueil

Encore des aiguilles pour cette rubrique, mais cette fois-ci elle ne pique pas !... quoi que, je suis suffisament douée pour me la planter sous l'ongle ou sur le bord de l'ongle, là où ça fait bien mal quoi...

photo à venir J'ai toujours ou presque eu un canevas en cours. Le premier représentait un petit poussin sortant de son oeuf, c'était un carré de 15cm de côté (mon frère aussi en avait un, c'était un clown si je me rappelle bien).
photo à venir Ensuite j'ai eu un paysage : au fond les montagnes, la forêt, un chalet avec un ruisseau et une auge remplie de fleurs sur le devant. Celui-là était un peu plus grand, je dirais comme une feuille double dépliée... (mon frère aussi en avait un de cette taille : "la chasse à courres"... donc cavaliers en vestes rouges derrière une meute de chiens au galop).
J'ai eu aussi ma période canevas à monter sur coussin, même un en point de croix. Maman nous avait acheté à mon frère et moi deux coussins à tisser au point de croix avec du fil de laine. Des motifs abstraits dans les tons marrons et beiges. J'ai eu aussi une tête de poney à tisser aussi... ils ont vite été fini !
Le canevas suivant était encore plus grand : 70cm de haut et 50 de large. Je m'en rappelle parce que je l'ai fait encadrer pour mon anniversaire. Mais je l'ai encore suspendu nullepart : j'ai déménagé avant de pouvoir le faire. Il représente une cage à oiseau en bois blanc posé sur une table ronde avec un napperon et un gros bouquet de pivoines roses (mon frère avait un canevas un peu moins grand magnifique dans les tons bleus marines, représentant une chouette en gros plan et une maison aux fenêtres éclairées en arrière plan).
photo à venir Quand j'ai eu fini ma "cage à oiseaux", Tatie m'a demandé si je voulais faire du sien : pas le temps ni les yeux pour faire sa chouette sur fond vert/marron/noir. J'ai donc hérité de son canevas et de quelques bobines de fil... et d'un super idée cadeau pour le noël de l'année suivante ! Et oui, une fois fini (vers mi décembre... j'ai mis les bouchées doubles pour finir à temps et pour que Tatie ne se doute de rien !) , j'ai rien dit à personne et j'ai fait encadrer le canevas et je l'ai offert à Tatie qui ne s'y attendait pas du tout ! (Mon frère lui a reçu de ma part un canevas représentant un chaton sur fond crème si je me rappelle bien... je ne sais pas où il en est par contre !)

Me voilà donc de nouveau sans canevas ! Donc j'ai été en choisir un à la mercerie. Sur commande, donc sur catalogue... j'ai craqué pour une cavalcade de mustangs sur fond de coucher de soleil. Tout dans les tons orange/rouge. Il est énorme... et cher ! La toile vierge coûtait à elle seule dans les 150€, et donc à ça faut rajouter 1€20 par échevette (bobine de fil)... vu la taille du canevas on doit bien approcher de la centaine. Mais cette fois je me fais pas avoir, je les prends au fur et à mesure ! Non parce que avec la chouette de tatie, j'avais tout acheté à l'avance en suivant les quantités conseillées sur le listing du canevas. Bilan : j'ai dû aller racheter des échevettes en plus sur certaines couleurs et j'en avais en rab sur d'autres

Je l'ai pas commencé comme les autres celui-là. En temps normal on fait par couleur : de la plus foncée à la plus claire. Sinon les clairs se fânent au fil du tissage des autres couleurs. L'inconvénient, c'est que la toile se rigidifie, et donc c'est beaucoup moins facile à tisser, surtout sur les grandes toiles... pour aller piquer au milieu faut avoir un bras d'1m50 ! Du coup, là j'avance par "tranche" : je tisse une bande du canevas, toutes couleurs confondues. Le reste de toile non-tissée reste enroulée, c'est plus pratique !

Ce sont les seules photos de canevas que j'ai pour l'instant mais ça va bientôt changer je pense, j'ai fait la demande à mon reporter-photo-perso !

page générée le 06 - 12 - 2022 à 08 h 10.